Comment pitcher efficacement ?

Les 3 questions à se poser pour faire passer son message et marquer les esprits !

Faire un pitch, ou pitcher, est aujourd’hui entré dans le langage courant des entrepreneurs et fait partie de leur travail. Il s’agit de se raconter, de faire une présentation orale rapide de soi et/ou de son entreprise. L’objectif est qu’en quelques minutes et quelques phrases, votre interlocuteur comprenne l’objet de notre entreprise et ait envie d’en savoir plus. Bien pitcher ne consiste donc pas à réciter son CV, ni à décliner toutes les offres de son entreprise comme nous sommes parfois amenés à l’entendre dans les soirées de réseautage. Un pitch réussi demande bien plus que cela et nécessite donc préparation et répétition ! Voici les secrets pour concocter un bon pitch en 3 questions.
 
1.    Pitcher : pour quoi faire ?
 
Un pitch réussi vise 3 objectifs :
·       Faire connaître votre entreprise pour augmenter sa visibilité
·       Susciter l’intérêt pour maintenir l’attention
·       Engager la discussion pour tenter de créer une relation commerciale
Pour ce faire, il doit vous mettre en valeur vous et votre entreprise. Lors de l’élaboration de votre « histoire », gardez donc ces trois objectifs à l’esprit et vérifiez que votre discours les remplit parfaitement. Mais comment atteindre ces objectifs en quelques phrases ? Pour le savoir, il faut tout d’abord connaître les caractéristiques d’un pitch à succès.
 
2.    Quelles sont les caractéristiques d’un bon pitch ?
 
Ecrire son pitch nécessite d’avoir en tête quelques conseils primordiaux.
·       De la même manière que vous ne parlez pas de vous de la même manière lors d’une soirée entre amis ou lors d’un entretien d’embauche, vous devez veiller à adapter votre pitch selon votre interlocuteur. En effet, votre présentation sera différente selon que vous vous adressez à un financeur, un partenaire ou un client. Créez donc plusieurs scénarios.
·       Afin de marquer les mémoires et de perdurer dans les esprits bien après votre présentation, votre pitch doit absolument commencer par une accroche percutante. N’hésitez pas à être intriguant, amusant ou provoquant !
·       Enfin, pour ne pas perdre l’attention de votre interlocuteur après votre accroche, votre pitch doit être court et dynamique. D’une certaine manière, il doit être à la fois informatif et récréatif.
 
3.    Comment faire ?
 
Voici quelques astuces pour respecter les caractéristiques énoncées ci-dessus.
·       Utilisez la méthode du storytelling, très efficace pour maintenir l’attention et marquer les esprits.
·       Adoptez le point de vue de votre interlocuteur : abordez votre présentation en répondant à ses questions et non en déroulant scolairement votre offre.
·       Citez ce que l’on dit de votre entreprise, des avis clients pour vous légitimer et inspirer confiance.
 
Réussir son pitch ne s’improvise pas. Alors si vous voulez faire sensation lors de votre prochain événement de réseautage, entrainez-vous !

Retrouvez cet article sur le site wikicréa.